• BLOG EN PAUSE

     

    Annuaire de blogs

     

     

    MERCI À TOUS POUR VOTRE SOUTIEN ET VOS COMS D'AIDE, C'EST TRÈS GENTIL DE VOTRE PART !!!

    C'EST SUR, C'EST PAS FACILE À VIVRE, CAR J'AVAIS UN TRAVAIL QUE J'AIMAIS (AVEC LES ENFANTS), PLUSIEURS COLLÈGUES SYMPA, UNE VIE SOCIALE, MAIS ME SENTAIT CONSTAMMENT EN PRISON, ÉPIÉE ET JUGÉE, (JAMAIS COMPRISE.....) À UN MOMENT SE FAIRE LICENCIER ÉTAIT UNE SOLUTION.....PUISQUE CELA DURAIS DÉJÀ DEPUIS 8 ANS (PERTURBATION DANS MON TRAVAIL ET MA VIE PRIVÉE) JE NE POUVAIS IMAGINER DÉMISSIONNER CAR JE NE LE MÉRITAIS PAS.....LE LICENCIEMENT ÉTAIT UN MOYEN DE PAS TOUT PERDRE ET D' AVOIR DES DROITS.....

    ***JE SUIS D'AVIS DE NE PAS EN RESTER LÀ***, PAR RAPPORT AU FAITES QUE L'ON N'A JAMAIS RIEN FAIT POUR MOI POUR QUE CELA S’ARRÊTE (ESSAYER DE ME COMPRENDRE ET DE ME CROIRE) ET SURTOUT AU FINAL, ME FAIRE PASSER POUR QUELQU'UN QUE JE NE SUIS PAS.....ET ME COLLER UNE ÉTIQUETTE (PLEURS, SAUT D'HUMEUR, IRRITABLE, FAIT  LA TÊTE ETC....JE PENSE QUE J'ÉTAIS EN PLEINE DÉPRESSION MAIS CONTINUAIS À TRAVAILLER ET SUBIR ET CELA SANS MÉDICAMENTS), **MAIS À UN MOMENT, ON N'EN PEUT PLUS FAUT BIEN QUE CELA S'ARRÊTE**(SURTOUT QUAND ON SE BATS SEULE). JE PRENDS DES ANTIDÉPRESSEURS DEPUIS MON ARRÊT DE TRAVAIL DEPUIS MI-JUIN 2015.

    ***ET SURTOUT  LE PLUS IMPORTANT AUCUNES SANCTIONS PRISES, À L'ENCONTRE DES "HARCELEURS", ILS CONTINUENT LEUR PETITE VIE TRANQUILLEMENT***

    JE VAIS ÉCRIRE  CETTE LETTRE, ATTENDRE LA RÉPONSE, PUIS ALLEZ VOIR LE PRÉSIDENT DU DIOCÈSE ET VOIR LEUR RÉACTION.....PEUT-ÊTRE UN SOUTIEN DE LEUR PART.....SUITE À CELA J'AVISERAIS.....

    LES PRUD'HOMMES, CELA PEUT ÊTRE BIEN, MAIS EST-CE QUE J'AURAIS LE COURAGE D'AFFRONTER ENCORE TOUT CELA ET DE VOIR ENCORE CES PERSONNES.....JE NE SAIS PAS......

     

    MERCI ENCORE À TOUS, JE FAIS UNE MINI-PAUSE (JE PASSERAIS SANS ÉCRIRE DE COMS CHEZ VOUS), LE TEMPS D'ÉCRIRE MON COURRIER.

     

    BISOUS

     ----------------------------------------------------------------------------------------------

     

    SI VOUS VOULEZ LIRE LE DÉBUT C'EST ICI

     CLIQUEZ CI-DESSOUS :

    DÉBUT DE L'HISTOIRE

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------

    LA SUITE DU DÉBUT DE L'HISTOIRE :

    A LIRE CI-DESSOUS

     

    ***SUITE À CELA ARRÊT DE TRAVAIL, JUSQU'AU VACANCES D'ÉTÉ.....

    J'AI DE NOUVEAU EU UN ARRÊT DE TRAVAIL POUR LA REPRISE, ET J'AI ENVOYÉ UNE LETTRE À MON DIRECTEUR......***

    ***J'ai donc envoyez ce courrier (en faisant usage de mon droit et retrait et de son obligation de santé et de sécurité en tant qu'employeur).

    Je n'ai pas répondu, à son appel téléphonique, car il n'avait même pas commencé son enquête, puisque à peine reçu la lettre recommandée, voulait me voir.....

    Pourtant, tout était expliqué, noir sur blanc.....

    Son devoir, devait consister à rencontrer les "harceleurs" et prendre les témoignages de témoins cités dans ce courrier, chose qu'il a absolument pas fait (il a juste vu les trois personnes qui sont incriminées).

    Je n'avais pas envie de lui rabâcher de nouveau, les 10 pages de mon courrier et de toute manière (je lui avais déjà signaler, et n'en avait pas tenu compte) et surtout pour me redire que "j'avais cru".

    J'avais eu des pensées de suicide à l'école (indiqué dans ma lettre) ce qui n'était pas bon pour moi.

    Il m'a envoyé, un courrier (soit disant s’inquiétait de ma situation), puis un autre, qu'il serait souhaitable que l'on se rencontre, et autre, où il voulait mon arrêt de travail (afin d'être dans une situation reconnu par mon employeur).

    A SAVOIR, un droit de retrait (droit du salarié de se protéger d'une situation qu'il pense être dangereuse au travail), n'est pas compatible avec un arrêt de travail, c'est soit l'un, soit l'autre.....

    Il faisait donc la sourde oreille, ce qui m'a conforté dans l'idée, de ne pas donner suite à ces courriers......

    Dans un autre courrier, me disait que je pouvais rencontrer ces 3 personnes afin de clarifier la chose....(un truc impensable pour moi).

    Toujours pas de prise de rendez-vous avec les éventuels témoins, pour lui permettent d'avérer les faits.....

    J'ai eu une convocation à un entretien préalable de licenciement, biensur je n'ai pas été, suite à cela lettre de licenciement pour absences injustifiées et préavis de 3 mois (du 05 novembre 2015 au 05 février 2016) en me disant de venir chercher la veille du dernier jour de préavis (solde de tout compte et la feuille pour pôle emploi).

    Il ne m'a jamais demandé de revenir travailler....

    "Pas de salaire de septembre 2015 à février 2016 et pas d'indemnités compensatrices de préavis"

    Pourtant, Pôle emploi, a considéré que j'y avais le droit.

    "Le point de départ de votre indemnisation est reporté de 92 jours à compter du 05 novembre
    2015, calculés à titre conservatoire en fonction des indemnités de préavis qui ne vous ont pas
    encore été versées"
     
     
     J'ai donc été licencié
     
     
      Le seul point positif à cette affaire, c'est que je vais être indemnisée par Pôle Emploi.

     

    J'EN SUIS LÀ

     

    J'ai appelé pour réclamer mes indemnités compensatrices !!!!

    La réponse de l'OGEC, pour eux, c'était logique, de venir faire son préavis.....

    Ils me demandent d'envoyer un courrier en recommander pour réclamer ces indemnités, suite à cela, ils jugeront, s'ils me les versent ou pas......

    Je ne l'ai pas encore fait !!!!***

    SI VOUS AVEZ DES CONSEILS, JE SUIS PRENEUSE....MERCI

     

    ET ÉGALEMENT MERCI POUR VOTRE LECTURE ET LE TEMPS QUE VOUS M'ACCORDEZ.....

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    77 commentaires
  • "LA SUITE DE MON HISTOIRE EN BAS DE CETTE ARTICLE"

     

    JE VOUS EXPLIQUE MA SITUATION ACTUELLE......

     

    D'ABORD REGARDER CETTE VIDÉO......(PAR RAPPORT AU TITRE)

    PUIS LIRE MON TEXTE.....MERCI !!!

     

     

    BONJOUR À TOUS !!!

     

    CETTE VIDÉO (QUE J'AI TROUVÉ SUR INTERNET), C'EST CE QUE JE SUIS ET CE QUE J'AI TOUJOURS ÉTÉ DANS LA VIE.

    ET CE QUE J'ATTENDS DE LA VIE AUPRÈS DES ANIMAUX EN GÉNÉRAL ET LES MIENS EN PARTICULIER.

    JE SUIS COMME LES ANIMAUX, JE NE JUGE PAS, JE SUIS VRAIE, JE RESPECTE LES AUTRES, MALGRÉ LEUR DIFFÉRENCE.

    MALHEUREUSEMENT, TOUT LE MONDE, N'EST PAS COMME CELA, CERTAINES PERSONNES NE FONT QUE TE JUGER, SONT HYPOCRITES, IRRESPECTUEUSES, ET ONT DES PROPOS DISCRIMINATOIRES (CERTAINES PERSONNES NE SE SENTENT EXISTÉ QU'À TRAVERS SES MÉDISANCES.....)

    A PARTIR, DU MOMENT, OÙ L'ON RENTRE DANS LE "MONDE DU TRAVAIL", MALGRÉ MA VOLONTÉ DE M'INTÉGRER, AVEC MA GENTILLESSE, MON RESPECT DES AUTRES EN FAISANT MON TRAVAIL COMME TOUT LE MONDE.....

    ET BIEN VOILÀ CE QUE CELA DONNE......

     

    ÉCOUTER CETTE VIDÉO JUSQU'À LA FIN C'EST IMPORTANT......QUI CORRESPOND À MA SITUATION !!!

     

     

    MALGRÉ LE SIGNALEMENT DE CETTE SITUATION.....ON NE VOUS CROIT PAS.....

     

    A VOTRE AVIS.......POUVEZ-VOUS DONNER LES DEUX MOTS QUI RÉSUMENT LA SITUATION ????

     

    JE CONTINUERAIS ENSUITE LA SUITE DE MON HISTOIRE.....

     

    MERCI À TOUT CEUX QUI AURONT LE TEMPS ET LE COURAGE DE RESTER SUR MON BLOG POUR TOUT VOIR ET LIRE......

     

    A BIENTÔT

     

    JE REVIENS POUR LA SUITE.....

     

    LES DEUX MOTS À TROUVER, ÉTAIENT LES SUIVANTS :

     

    HARCÈLEMENT MORAL

     

    POURTANT TRAVAILLER DANS UNE ÉCOLE PRIVÉE (ÉCOLE CATHOLIQUE) EN GARDERIE ET CANTINE.

    JE PENSAIS PAS QUE L'ON POUVAIT EN ÊTRE LA VICTIME, JE PENSE QUE CE SONT LES PERSONNES QUI Y TRAVAILLENT (LEUR MENTALITÉ) QUI ENTACHE MÊME LES PRINCIPES DE L'ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE, IL N'Y A PAS CONCORDANCE ENTRE CE QUE PRÔNE L'ENSEIGNEMENT DIT "CATHOLIQUE" ET LA RÉELLE SITUATION DANS CERTAINES DE CES ÉCOLES.

    LES PERSONNES QUI FONT CE GENRE DE CHOSES, NE SONT PAS DIGNES DE TRAVAILLER DANS UNE ÉCOLE D'ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE, À MON AVIS.....

    DE PLUS, LA DIRECTION DE L'ÉCOLE, NE VOULANT PAS RECONNAÎTRE QUE CELA PUISSE EXISTER AU SEIN DE LEUR ÉCOLE, LEUR RÉACTION EST VRAIMENT NAVRANTE....

    CE QU'ILS DOIVENT SE DIRE INTÉRIEUREMENT "MAIS NON, CELA NE PEUT PAS EXISTER DANS MON ÉTABLISSEMENT", LA SOUFFRANCE DE L'INDIVIDU N'EST PAS PRIS EN COMPTE, SEUL LE RÉSULTAT COMPTE AU FINAL, SANS PRENDRE EN COMPTE LA MANIÈRE DE L'OBTENIR......

     

    EN 8 ANS DE TRAVAIL, J'AI SIGNALÉ, UNE PREMIERE FOIS (ARRÊT DE TRAVAIL, SUITE À DÉPRESSION AVEC PRISE D'ANTI-DEPRESSEURS), RENDEZ-VOUS AVEC LA MÉDECINE DU TRAVAIL ET LA DIRECTION ET LA PRINCIPAL PERSONNE DITES "HARCELEUSE" (MON CHEF CANTINE, EN CANTINE), (CAR IL Y EN AVAIT DEUX).

    AU FINAL, JE DIS "TU PRENDS PARTI TOUT LE TEMPS POUR LES AUTRES", RÉPONSE DE L’INTÉRESSÉ, "C'EST CE QUE TU CROIS", RÉPONSE DE LA DIRECTION, "IL FAUT REVENIR TRAVAILLER RAPIDEMENT".....

    ON PEUT SE POSER DES QUESTIONS, ÇÀ OU RIEN, C'EST PAREIL....DONC ON S'EN FICHE.....

    JE SUIS REVENU, APRÈS UN BREF RÉPITS, CELA A RECOMMENCER, J'AI SUBIS.....

    L'AUTRE PERSONNE À CONTINUÉ ÉGALEMENT......

    QUAND ON SUBIT, CE GENRE DE CHOSE, NOTRE PERSONNALITÉ CHANGE, PAS DANS LE BON SENS SOUVENT (PLEURS INCONTRÔLABLE, IRRITABILITÉ, SAUTS D'HUMEUR FONDÉS MAIS PAS SOUHAITABLE...) QUI NE  DONNE PAS UNE BONNE IMAGE DE SOI.

    QUE FAIRE, PERSONNE POUR T'AIDER, PAS DE RECONNAISSANCE DE CETTE SOUFFRANCE.....

    ENSUITE, ON JUGE LES CONSÉQUENCES, SANS EN RECONNAÎTRE LA CAUSE, "LES MAUVAIS AGISSEMENTS DES PERSONNES", VIS À VIS DE SOI.....

    J'AI QUAND MÊME EU DE NOUVEAU LE COURAGE, DE SIGNALER "LES AGISSEMENTS DE LA DEUXIÈME PERSONNE", J'AVAIS DÉJÀ SIGNALER POUR LA PREMIÈRE (ON EN AVAIT PAS TENU COMPTE)....

    ET BIEN, SANS SURPRISE, LA RÉPONSE A ÉTÉ "VOUS AVEZ CRU, POUR MOI CE N'EST PAS DES ATTAQUES PERSONNELLES, VOUS SAVEZ, ELLE EN A SOUFFERT (EN PARLANT DE LA DEUXIÈME PERSONNE), SUITE À LA MAUVAISE AMBIANCE EN GARDERIE.....

    LE PIRE QUE LA DIRECTION EST FAIT, C'EST DE M'ENLEVER MON DROIT À AVOIR LE POSTE DE RESPONSABLE EN GARDERIE LE SOIR, QUE J'AVAIS LÉGITIMEMENT LE DROIT VU MON ANCIENNETÉ, ET DE L'AVOIR DONNER À LA DERNIÈRE PERSONNE EMBAUCHÉE EN GARDERIE (À PEINE 3ANS ET PAS ASSEZ D'EXPÉRIENCE ET QUE 1 H DE GARDERIE PAR JOUR ALORS QUE MOI

    4 H PAR JOUR PENDANT 7 ANS).....ET MOI DE M'ENLEVER LA GARDERIE DU SOIR ET ME METTRE EN CANTINE, LE MATIN, AVEC CE CHEF, EN PLUS DE CE QUE JE FAISAIS DÉJÀ EN CANTINE, ET ÉGALEMENT LE MATIN, AVEC UNE NOUVELLE RESPONSABLE ET BIEN LA DEUXIÈME PERSONNE "HARCELEUSE".

    JE ME SUIS DONC RETROUVER ENCORE PLUS AVEC CES PERSONNES, VOUS IMAGINEZ MON MAL ÊTRE, MON SENTIMENT D'INJUSTICE QUI PERDURE.....

    J'AI TENU, UN AN, CE QUI  A DÉCLENCHÉ, UN NOUVEAU "ARRÊT DE TRAVAIL", LÀ C'ÉTAIT TROP DUR À SUPPORTER, C'EST LE REMPLACEMENT DE MA RESPONSABLE DU MATIN, PAR CETTE PERSONNE, QUI EST DEVENU RESPONSABLE À "MA PLACE" ET QUE SURTOUT, N'A PAS RESPECTÉ MA PERSONNE ET M'A FAÇON DE TRAVAILLER (ALORS, QUE CELA FAISAIT 7 ANS QUE J'Y ÉTAIS LE MATIN ET ELLE JAMAIS.....ELLE EN A FAIT QU'A SA GUISE, SOUS PRÉTEXTE QUE LA "HARCELEUSE" DEVENUE RESPONSABLE, LUI AVAIT DIT QU'ELLE POUVAIT FAIRE CE QU'ELLE VOULAIT.....

    LA POUR MOI, S'EN ÉTAIT TROP.......

     

    SUITE À CELA ARRÊT DE TRAVAIL, JUSQU'AU VACANCES D'ÉTÉ.....

     

    J'AI DE NOUVEAU EU UN ARRÊT DE TRAVAIL POUR LA REPRISE, ET J'AI ENVOYÉ UNE LETTRE À MON DIRECTEUR......

     

    LA SUITE CI-DESSOUS

    la suite et presque la fin de mon histoire

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    116 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique